Les discussions et les solutions ne manquent pas maintenant pour envisager un traitement analgésique plus efficace chez les rongeurs. En voici un exemple supplémentaire, accessible sur demande. C’est bien dommage que les autorités françaises soient si réticentes à accepter les préparations magistrales ou extemporanées qui soulageraient mieux les animaux… A quand une réclamation des associations professionnelles ?
Schreiner, Viktoria, Mattea Durst, Margarete Arras, Pascal Detampel, Paulin Jirkof, et Jörg Huwyler. « Design and in Vivo Evaluation of a Microparticulate Depot Formulation of Buprenorphine for Veterinary Use ». Scientific Reports 10, no 1 (décembre 2020): 17295. https://doi.org/10/ghmkf8.